JACQUES-BERNARD MAGNER

20151116 congres paris6

C'est Claude Bartolone, Président de l'Assemblée Nationale, qui préside la séance et rappelle les raisons de la réunion du Parlement en Congrès : les attentats terroristes de la nuit du 13 novembre à Paris.

Le Président de la République, François Hollande parle :

"La France est en guerre...il faudra du temps pour combattre un ennemi difficile à atteindre...la France est en deuil. Rendons hommage aux victimes, aux forces de l'ordre, aux sauveteurs. C'est la jeunesse qui a été attaquée. Parmi les victimes, 19 nationalités sont représentées...
> Les actes ont été planifiés en Syrie, préparés en Belgique...
> Le Conseil de Sécurité doit se réunir.

Dix avions chasseurs ont attaqué hier soir. Nous poursuivrons ces frappes. Le Charles de Gaule qui va arriver à proximité des lieux de conflit triplera nos capacités d'action...

> Notre ennemi en Syrie c'est DAECH. C'est la plus grande fabrique de terroristes que le monde ait connu... Il faut une grande coalition. Il faut contrôler nos frontières extérieures sinon ce seront des murs, des barbelés qui s'érigeront en Europe.
> Ce sont des français qui ont tué vendredi.
> L'état d'urgence sera prolongé 3 mois. Le Parlement sera saisi pour consolider le régime juridique de l'assignation à domicile.
> Il faut préciser l'état de siège et l'état d'urgence. D'autres mesures : la déchéance de nationalité, interdire le retour sur le territoire de ceux qui représentent une menace, accroître la surveillance des individus fichés. Mais il faut respecter la Constitution.
> Le 1er ministre doit préparer la révision de la Constitution.
> Renforcer les moyens de la justice et de la police.
> Création de 5000 emplois de policiers et gendarmes sur 2 ans, de 2500 postes pour la Justice, 1000 postes pour les Douanes.
> Le pacte de sécurité l'emporte sur le pacte de responsabilité.
> La Cop 21 sera maintenue. Plus de 100 chefs d'états seront là pour démontrer la Solidarité contre le terrorisme.
> Les élections régionales se dérouleront aux dates prévues.
> Nous devons éviter surenchères et dérives."

A l'invitation du Président de la République, députés et sénateurs ont entonné la Marseillaise.

                                                                                                                        Jacques-Bernard Magner

 

20151116 congres paris5

20151116 congres paris4

20151116 congres paris7

20151116 congres paris2

20151116 congres paris320151116 congres paris1

 

Inscription lettre d'information

Jeudi - Sem. 33 1 6 Août Armel FPremier quartier

Agenda

loader

Videos