JACQUES-BERNARD MAGNER

 

20151025 ag des maires

Comme chaque année, l’assemblée générale de l’Association des Maires s’est réunie à l’Hôtel de Ville de Clermont-Ferrand accueillie par le Maire, Olivier Bianchi.

Parmi les questions évoquées par les maires :

- Le poids des normes qui crée des complications dans le fonctionnement des communes.
- L’inégalité de couverture du réseau de téléphonie mobile et le manque de réactivité de l’opérateur principal dans les zones rurales.
- Les rythmes scolaires et les projets éducatifs territoriaux (PEDT) en cours de finalisation. Sur ce sujet, Madame la Recteure indique que pour les 315 communes ayant une école, 20 seulement n’ont pas encore élaboré le PEDT.


Jacques-Bernard Magner indique que le Premier Ministre, la Ministre de l’Education Nationale et le Ministre de la Jeunesse et Sports et de la Vie Associative ont récemment nommé Madame Françoise Cartron, Vice-Présidente du Sénat, parlementaire en mission sur les rythmes scolaires et les PEDT. A l’invitation du Sénateur, elle sera dans le Puy-de-Dôme le 17 décembre prochain.


Même si aucun des maires présents n’est intervenu dans ce sens, la Présidente de l’association a insisté sur la baisse des dotations. Certes, les communes et communautés de communes ont été mises à contribution de l’effort de désendettement décidé par l’Etat.


En même temps, la présidente a stigmatisé la baisse de l’investissement des communes. Pourtant, son intervention semble contradictoire avec le rapport du Conseil d’Administration de l’association au chapitre DETR dont l’enveloppe du Puy-de-Dôme a augmenté de 47 % passant de 10,282 Millions d’euros en 2014 à 15,158 Millions d’euros en 2015.


En 2015, 462 dossiers d’investissement ont été déposés contre 249 en 2014, soit une progression de 53%.


En outre, il est précisé que 86,36 % ont été satisfaits par l’attribution de la dotation des territoires ruraux.


Le décalage entre l’affirmation et la réalité des chiffres est flagrant.


Si l’on était mal intentionné, on pourrait croire qu’il s’agit de dresser les maires contre le gouvernement et les parlementaires. En tout cas, c’est tout ce que retient le compte rendu paru dans la presse locale du dimanche 25 octobre.


L’intervention de Jean-Yves Gouttebel, Président du Conseil Départemental, a permis de confirmer le rôle de partenaire privilégié du Conseil Départemental avec les communes et les communautés de communes.


Monsieur Michel Fuzeau, Préfet de Région, a conclu l’assemblée générale en souhaitant que les divergences entre l’AMF et l’Etat s’apaisent.

 

Inscription lettre d'information

Vendredi - Sem. 42 1 9 Oct. René IGibbeuse croissante

Agenda

loader

Videos