JACQUES-BERNARD MAGNER

prime grand ageM. Jacques-Bernard Magner attire l'attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur les conditions du versement de la prime « grand âge » aux personnels exerçant des missions d'aides-soignants, fixées par le décret n°2020-66 du 30 janvier 2020 et l'arrêté du même jour.

C'est une forme de reconnaissance pour les métiers liés au grand âge et un encouragement pour les personnels confrontés aux problématiques du quotidien. Cependant, il semble que seuls les aides-soignants relevant du statut hospitalier seraient concernés par cette nouvelle indemnité, alors que les établissements se répartissent en plusieurs catégories : hospitaliers (31 %), relevant de la fonction publique territoriale (FPT) (11 %), sous statut associatif (32 %), privés (26 %). Ainsi, ce décret romprait l'équité entre des professionnels exerçant les mêmes missions. Il lui demande donc de bien vouloir clarifier l'application du décret n° 2020-66 afin que tous les professionnels visés dans le texte, confrontés aux mêmes préoccupations, puissent bénéficier de cette prime, indépendamment du statut juridique de leurs employeurs.