JACQUES-BERNARD MAGNER

ONACVGM. Jacques-Bernard Magner attire l'attention de Mme la secrétaire d'État, auprès de la ministre des armées sur la situation de l'office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) qui assure avec conviction et détermination les missions qui lui sont dévolues.

Cet organisme doit, d'une part, continuer à s'appuyer sur un maillage territorial à l'échelon départemental et, d'autre part, poursuivre son rapprochement avec l'éducation nationale, autre vecteur de mémoire, de citoyenneté et de cohésion nationale. Il lui demande de bien vouloir conforter l'ONACVG dans ses missions et lui donner les moyens nécessaires pour qu'il continue à être le grand service de proximité du monde combattant.