JACQUES-BERNARD MAGNER

Le scandale « Panama Papers » révèle au monde, depuis dimanche, le rôle trouble joué par des juridictions offshores comme le Panama dans l‘opacité des circuits financiers mondiaux. Cette affaire montre tout un système caché de détournements et de fraudes très organisé.

Depuis 2012, plusieurs lois sur la transparence financière ont renforcé la lutte contre ce type de transferts frauduleux d’argent vers les paradis fiscaux, mais ce nouveau scandale montre que le combat sera encore long.

 

Le Gouvernement a indiqué aujourd’hui que le Panama sera réintégré à la liste noire des paradis fiscaux.

Je veux saluer ce travail crucial qui est une bonne nouvelle dans la lutte contre la fraude.

Nous devons continuer le combat pour l’assainissement de la finance, tout comme les actions menées en France depuis 2012, pour rapatrier l’argent non déclaré. L’ensemble de ces dispositifs a été bénéfique pour les finances publiques en 2015 en contribuant à la baisse du déficit et à la baisse des impôts des classes moyennes.

Inscription lettre d'information

Jeudi - Sem. 33 1 6 Août Armel FPremier quartier

Agenda

loader

Videos